Curieuse et l’îlot Saint Pierre

IMG_0402.JPG

Aujourd’hui nous partons à la découverte de Curieuse Island et de l’Ilot Saint Pierre au large de Praslin.

Nous avons choisit un prestataire indépendant qui propose des excursions en petits groupes : « Excursions Pitou ».

Il est 9h quand nous embarquons à bord du Pitou II.

Nous commençons par longer la côte nord-ouest de Praslin. Nous pouvons admirer ses magnifiques plages, Anse Kerlan, Anse Georgette et la célèbre plage de Anse Lazio connue pour être l’une des plus photographiée au monde.

Puis nous prenons le large direction l’Ilot Saint Pierre où il possible de faire du snorkeling dans un vieux récif corallien. La mer est plutôt agitée et de nous 3 seul Sébastien se mettra à l’eau avec ses palmes, masque et tuba. Nous ne regrettons pas de ne pas s’être mis à l’eau car les fonds ne sont pas très intéressants.

 

Nous prenons ensuite la direction de Curieuse Island où nous débarquons à Baie Laraie sur une magnifique plage de sable blanc.

 

Curieuse Island est une réserve naturelle. Elle est seulement peuplée de tortues géantes d’Aldabra. Ces tortues terrestres vivent en totale liberté.

Elles se laissent facilement approcher. Elles sont soignées et nourrit par les gardes forestiers qui viennent pour la journée. Elles peuvent vivre jusqu’à 200 ans et peser 300 KG !

 

Dans le cadre du programme de conservation, une nursery a été créée afin de nourrir et protéger les petites tortues jusqu’à l’âge de 5 ans. Elles sont ensuite relâchées sur l’île, dans la nature.

 

Nous délaissons, ensuite, les bébés tortues pour se promener sur la plage.

 

A midi, le déjeuner nous est servi sous un immense préau, à l’abri du soleil. Au menu poisson et poulet grillés, salade de mangues, salade de papaye, salade de fruit à pain …

 

La journée se poursuit par une ballade d’une heure à travers la mangrove pour rejoindre Anse Saint José de l’autre côté de l’île. C’est aussi l’occasion pour nous, d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de cette île.

 

De 1835 à 1965, Curieuse a été le lieu de quarantaine de centaines de personnes atteintes de la lèpre. De cette période il reste les vestiges de l’ancienne léproserie ainsi que la maison du docteur William MacGrégor. Cette maison accueille aujourd’hui une exposition sur la faune et la flore locale ainsi qu’une sensibilisation à l’écologie.

Ruines de l’ancienne Léproserie

Maison du Docteur MacGrégor

 

Nous profitons une dernière fois de la plage avant que le bateau ne vienne nous chercher pour rentrer sur Praslin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s