Marche sur le feu – Piton Saint leu – Ile de La Réunion

marche sur le feu

Article mis à jour le 03 janvier 2022

Il y a quelques années (en décembre 2009), nous avons eu l’honneur d’être invité, à l’intérieur d’un temple Malbar, pour assister à une cérémonie de marche sur le feu. Ce rituel emblématique de la communauté Tamoule de l’île est à la fois spectaculaire et très impressionnant.

À La Réunion, les raisons qui poussent les marcheurs à affronter, pieds nus, le brasier sont diverses. Cela peut-être un remerciement pour la guérison de la maladie d’un proche ou pour la résolution d’un problème personnel.

Mais c’est quoi réellement, une marche sur le feu ?

Derrière la marche sur le feu, l’histoire de la déesse Pandialé

La marche sur le feu retrace l’histoire de la déesse Pandialé qui n’a pas hésité à braver les flammes pour prouver sa fidélité.

Dans le Mahâbhârata, livre sacré de l’Inde, Draupadî (Dolvédé à la Réunion), aussi appelée Pandjalî (Pandialé), est la femme du héros Arjuna. Un jour, Arjuna doit partager son épouse avec ses quatre frères. Mais la femme doit rester pure. Pour prouver sa chasteté, Pandialé doit marcher sur le feu à chaque fois qu’elle change de mari.

La cérémonie

La marche sur le feu se déroule à l’issue d’une période de carême de 18 jours. Au cours de cette période les marcheurs aussi appelés « pénitents » vont se purifier l’âme et le corps par le jeûne végétarien, l’abstinence sexuelle, l’abstinence de pensées négatives et la prière. Ils vont aussi s’imprégner des récits et des représentations de leur acte en se rendant tous les soirs au temple.

Le jour de la cérémonie, dès l’aube, les marcheurs vont préparer, le « Tikouli », (trou de feu) où seront étalés les braises et les cendres et le « Palkouli » (trou de lait), bassin dans lequel passeront les marcheurs après avoir traversé le brasier. Puis ils vont brûler une grande quantité de bois qui, après de longues heures, deviendra un monceau de braise et de cendre et servira pour le « Tikouli ».

Decembre 2009 256

Decembre 2009 271

Decembre 2009 268

Différents rituels ont lieu au bord d’une rivière. La procession fait son retour au temple en fin de journée. Après une dernière bénédiction, le prêtre est le premier à marcher sur le tapis de feu, sous le regard d’Alvan, un des fils d’Aldunin dans la version tamoule du Mahâbhârata.

Après le prêtre, c’est au tour des pénitents. Bénis un à un, ils se lancent. Certains portent un « karlon » sur la tête, d’autres leur enfant dans les bras.

marche sur le feu reunion

marche sur le feu
Marche sur le feu – Cérémonie Malbar à Piton Saint Leu

Des coqs et des cabris sont ensuite sacrifiés, en signe de remerciement.

marche sur le feu cabri

cérémonie malbar marche sur le feu
Offrandes, noix de coco, citrons, épices …

La cérémonie de marche sur le feu à La Réunion en vidéo !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à liker, commenter, partager sur vos réseaux sociaux et pour ne rien rater … Abonnez-vous !

Angélique

Angélique ma maison autour du monde

Laisser un commentaire