Kanchanaburi – Une étape incontournable à quelques kilomètres de Bangkok

20191029_112242.jpg

Située au Nord ouest de Bangkok, la ville de Kanchanaburi est surtout connue pour son pont rendu célèbre par le film de David Lean en 1957.

Depuis Amphawa nous avons rejoins Kanchanaburi en taxi pour 1 500 bath (beaucoup plus simple et beaucoup plus rapide !)

Nous avons réservé un hébergement en bordure de rivière et nous avons hâte de le découvrir.

Le Blue Star Guesthouse

Cette guesthouse aura été avec le Tamarind à Ayutthaya nos 2 coups de cœur en terme d’hébergement. Dès notre arrivée nous sommes accueillis avec des fruits (j’ai cru comprendre que la veille ils avaient fêté ou honoré Buddha et qu’aujourd’hui ils partageaient les fruits qu’ils leur restaient). Bref une attention que nous avons appréciée !

Ensuite nous avons été conduit à notre bungalow : une charmante cabane en bois sur pilotis. Nous sommes dans la nature à seulement quelques mètres de la ville. Tout est calme. Il n’y a pas grand monde en ce moment et nous aurons même l’hôtel pour nous tous seul le temps d’une nuit !

On entend le chant des oiseaux, on observe les écureuils et on aperçoit les varans qui viennent jusque sous nos bungalows pour chasser les poules d’eau (je crois) ! Mais nous ne craignons rien car il y a aussi un petit chat veille sur nous !

Nous sommes à 1,5 km du célèbre Pont, dans une rue où se succèdent de nombreux bars et restaurants et à quelques pas du night market.

Nous avons payé 20 euros la nuit pour une chambre triple, climatisée avec salle de bain et toilette privatives.

www.bluestar-guesthouse.com

Le Wat Ban Tham ou Temple du Dragon

Situé à au sud de la ville , c’est l’un des plus grand temple de Kanchanaburi. Il n’y a pas de prix fixé pour l’entrée de ce temple, chacun donne ce qu’il veut.

Pour atteindre la salle où se trouve le Bouddha, il faut pénétrer dans la gueule d’un dragon et monter sous une chaleur accablante les 278 premières marches de ce temple (il y en a 700 au total !).

J’avoue que sur ce coup là j’ai passé mon tour. La chaleur et ma claustrophobie auront eu raison de mon idée de rentrer dans la gueule de ce dragon ! J’ai donc laissé Sébastien et Malia explorer ce temple et ils m’en ont ramenés des images magnifiques.

Au bout de 30 minutes ils atteignent enfin le sommet.

Le Wat Tham Sua ou Temple de la grotte du tigre (Tiger cave temple)

Nous reprenons la route direction le Wat Tham Sua. Ce temple est l’un des plus connu de la province de Kanchanaburi. Pour y accéder il y a encore un nombre incalculable de marches à monter ! Les escaliers sont étroits et la pente vraiment raide ! Il y a aussi la possibilité de prendre un funiculaire mais peu rassurés par son état, nous nous armons de courage et commençons notre ascension.

Nous arrivons sur une esplanade où trône un énorme bouddha assis recouvert de mosaïques d’or. Il y a également un immense Chedi de 69 mètres de haut, une pagode chinoise et la vue à 360° qui s’offre à nous est sublime.

Nous poursuivons notre visite par un escalier qui redescend vers le parking et où se trouve la grotte qui a donné son nom au temple.

Près de la grotte, dans une immense salle nous découvrons le corps momifié d’un moine. Il est placé en hauteur dans un cercueil transparent et il est filmé par deux caméras. Il serait mort en 1999 …

 

Kanchanaburi est une étape incontournable, pour tous les passionnés d’histoire et de nature. Nous n’avons pas eu le temps d’en visiter les alentours mais la ville en elle-même a déjà beaucoup à offrir.

A lire également !

Kanchanaburi – Le Pont de la Rivière Kwaï et le musée de la guerre

Retrouvez l’ensemble de mes articles sur la Thaïlande en cliquant ici