L’Ile aux Aigrettes, l’Ile aux Fouquets et l’Ile de La Passe : 3 îlots à ne pas manquer dans le Sud-est de l’île Maurice

Ponton à l'arrivée sur l'ile aux aigrettes

Article mis à jour le 26 juin 2022 by mamaisonautourdumonde

L’Ile aux Aigrettes, l’Ile aux Fouquets (Ile au Phare) et l’Ile de La Passe sont trois îlots que je vous invite à découvrir si vous êtes de passage dans le Sud-est de l’île Maurice.

L’Ile aux Aigrettes est un espace naturel protégé, où l’on découvre la faune et la flore telle qu’elle était sur l’île Maurice, avant l’arrivée de l’homme. La visite se fait uniquement accompagnée d’un guide de la Mauritian Wildlife Foundation.

L’Ile aux Fouquets, appelée aussi l’Ile au Phare et l’Ile de La Passe, sont deux autres îlots, chargés d’histoires, situés en bordure de récif, dans la baie de Mahébourg. Il est possible de les visiter lors d’une excursion en bateau au départ de la plage de Blue Bay. L’idéal est de prendre, comme nous, une excursion à la journée et de profiter en plus, du parc marin de Blue Bay et de déguster une belle demi-langouste grillée lors d’un barbecue sur une plage de l’île aux cerfs…

Visiter l’Ile aux Aigrettes avec La Mauritian Wildlife Foundation

Pour visiter l’Ile aux Aigrettes, il faut impérativement réserver un écotour auprès de la Mauritian Wildlife Foundation (MWF). Depuis 1965, l’île est une réserve naturelle protégée, il est interdit de s’y rendre seul. Leur bureau se trouve à la Pointe Jérome. Les visites sont encadrées par un écogarde.

Bureau de la Mauritian Wildlife Foundation – Point de départ de l’excursion Ile aux Aigrettes

La Mauritian Wildlife foundation est une ONG chargée des activités de conservation de la faune et de la flore en voie de disparition sur l’île Maurice et Rodrigues.

Nous avons donc rendez-vous à 9 h 30, au débarcadère de La Pointe Jérôme, avec notre guide. Nous rejoignons l’Ile aux Aigrettes en speedboat en quelques minutes. L’île se trouve à seulement 1 kilomètre de la côte.

À notre arrivée, notre guide nous explique le travail de restauration réalisé sur l’île. C’est parti pour un circuit d’une heure trente à travers la forêt endémique et indigène de l’île. Nous sommes surpris par la chaleur et l’humidité. Prévoyez de l’eau, de bonnes chaussures, une casquette ou un chapeau, de la crème solaire et de l’antimoustiques !

Ile aux Aigrettes – Excursion île Maurice

L’Ile aux Aigrettes est une île coralienne de 26 hectares. Seuls quelques biologistes séjournent sur l’île. Les principaux habitants sont des tortues géantes d’Aldabra (les tortues de terre endémiques à l’île Maurice ont complètement disparu), des chauves-souris, des lézards : le Scinque de Telfair et le Gecko, quelques espèces d’oiseaux comme le pigeon rose ou le cardinal de Maurice ou encore une reproduction grandeur nature du célèbre Dodo, qui pourrait bien faire son grand retour grâce au progrès de la science…

Big Daddy - Tortue géante d'aldabra - Ile aux Aigrettes - Maurice
Big Daddy – Tortue géante d’Aldabra – Ile aux Aigrettes – Maurice

Pour mener à bien le travail de restauration des plantes endémiques et indigènes de l’île, une pépinière a été créée. C’est ainsi que l’île a pu conserver par exemple le Bois d’Ébène, le Bois de Boeuf, le Bois de Fer ou le Bois de Chandelle.

Nous poursuivons notre balade dans cette magnifique forêt, avec les précieuses explications de notre guide. Un petit musée et une boutique clôturent la visite.

Espace musée et boutique de l'Ile aux Aigrettes
Espace musée et boutique de l’Ile aux Aigrettes

Visiter l’Ile aux Fouquets (Ile au Phare) et l’Ile de La Passe avec Totof Tours

Nous avons visité l’Ile aux Fouquets (Ile au Phare) et l’Ile de La Passe, au départ de Blue Bay, lors d’une journée d’excursion en bateau avec Totof Tours. La journée commence par une session de snorkeling dans le parc marin de Blue Bay. Pas de chance, il pleut, mais cela ne durera pas longtemps ! Nous partons, ensuite, à la découverte de l’épave du Dalbair, un cargo qui a fait naufrage sur la barrière de corail, après un cyclone dévastateur en 1902.

Départ pour le Parc marin de Blue Bay sous un ciel couvert
Snorkeling sous la pluie ! Mais on a quand même vu des poissons !
épave du Dalbair sur la barrière de corail
Épave du Dalbair

Puis, nous prenons, la direction l’Ile de La Passe. Le soleil a fait son grand retour et il ne nous quittera plus de la journée !

L’Ile de La Passe tient son nom de la passe qui permettait autrefois aux gros navires, d’accéder au lagon de Mahébourg. En 1810, l’île fut le lieu d’une terrible bataille opposant les Français (l’île Maurice étant à l’époque sous l’occupation française) et les Anglais. Ce fut la seule victoire navale des Français ! Celle-ci, est d’ailleurs inscrite sur l’Arc de Triomphe à Paris. Nous découvrons les vestiges des anciennes fortifications, d’une citerne et de plusieurs bâtiments. Il y a aussi une tour d’observation sur laquelle nous pouvons monter et un four à boulets rouges qui permettait de chauffer les boulets avant d’être tirés sur les navires ennemis. C’est d’ailleurs, l’un des mieux conservés au monde.

Arrivée sur l'Ile de La Passe
Arrivée sur l’Ile de La Passe
La tour d'observation et au loin, l'Ile aux Fouquets
La tour d’observation et au loin, l’Ile aux Fouquets

Nous remontons à bord de notre bateau et poursuivons (entre deux verres d’un excellent punch !) notre route vers l’Ile aux Fouquets, appelée aussi, l’Ile au Phare. Nous passons devant un petit îlot : l’Ile aux Vacoas.

Tout comme l’Ile de La Passe, l’Ile aux Fouquets a été utilisée à des fins militaires. Le phare date de 1865. Il est classé patrimoine national. Il a été construit pour guider les bateaux vers Mahébourg. Il était visible à 26 kilomètres depuis la mer.

L’île est aussi un vrai terrain de jeu pour les photographes en herbe que nous sommes !

le phare de l'île aux fouquet
L’Ile aux Fouquets et son phare

Nous aurions dû déjeuner sur l’Ile aux Fouquets mais avec la crise sanitaire liée au Covid, les autorisations ont été suspendues. C’est donc sur une petite plage de l’île aux Cerfs que nous allons manger !

En chemin, nous avons la chance de pouvoir observer des dauphins et surtout une tortue !

Nous débarquons sur la côte sud de l’Ile aux Cerfs, loin des hordes de touristes. L’eau est turquoise, le sable est chaud, le punch coule à flots et la dorade et les langoustes sont en train de griller ! Que demander de mieux ?!

assiette de poisson, langouste et crudité sur une plage de l'Ile aux Cerfs
Barbecue sur la plage

Après cette petite pause, retour à Blue Bay en passant par l’Ile aux Aigrettes. Comme nous l’avons vu précédemment, il n’est pas possible de débarquer seuls sur l’île, mais nous avons pu longer la côte en snorkeling, et même s’offrir un dernier punch dans le lagon !

Un grand merci à Coco, Nathanaël et Élie pour cette belle journée !!!

Infos pratiques

Réserver une visite de l’Ile aux Aigrettes

Il faut réserver (au moins 24 h à l’avance) votre écotour auprès de la Mauritian Wildlife Foundation (MWF).

Sur place : Coastal Road – Pointe Jérome (500 m au sud de l’hôtel Preskil)

Par téléphone : (230) 631 2396 ou (230) 5258 8139 (portable)

Par mail :  reservation@mauritian-wildlife.org

Site Internet : www.mauritian-wildlife.org

Tarifs :

Adulte : 800 Roupies (soit environ 17 €)
Enfant (4 – 11 ans) : 400 Roupies (soit environ 8,50 €) et 0 – 3 ans : gratuit

L’ensemble des bénéfices sont utilisés pour la préservation des espèces présentes sur l’île.

Réserver l’excursion en bateau des 3 îles avec Totof Tours

Sur place : sous le parasol blanc – plage de Blue Bay !

Par téléphone (ou WhatsApp) : 0023058369065

Par mail : contact@totof-tours.com

Site Internet : www.totof-mauritius.com

Tarifs :

Adultes : 2 000 Roupies (soit environ 43 €)

Enfants (4-12 ans) : 1 500 Roupies (soit environ 32 €) et 1-3 ans : gratuit

Supplément pour la langouste: 500 Roupies par personne (soit environ 10 €)

Cet article n’est pas sponsorisé ou écrit en partenariat avec les établissements cités, il s’agit bien de notre propre expérience.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à liker, commenter, partager sur vos réseaux sociaux et pour ne rien rater… Abonnez-vous !

Angélique

Angélique ma maison autour du monde le blog de notre famille à La Réunion et autour du mondell

Bienvenue dans ma maison autour du monde !

Je m’appelle Angélique, j’ai 47 ans, je suis originaire du département de l’Ardèche et passionnée de nature et de voyages (surtout dans les îles paradisiaques !). Après une première expérience de vie en Guadeloupe puis dans le sud des Antilles, c’est sur l’île de La Réunion, il y a plus de 20 ans, que j’ai décidé de poser mes valises. Aujourd’hui, c’est en famille, avec Sébastien, mon mari et Malia, notre mini ado, que je continue à découvrir les merveilles de notre monde !

Dans ce blog, je vous partage mes escapades à La Réunion, mes coups de cœur et mes carnets de voyages.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire