Kélonia : visite du centre de recherche et de soins des tortues marines – Saint Leu

Kélonia, l’observatoire des tortues marines de l’océan indien, est aussi et surtout un centre de soins, de recherche et de sensibilisation dédié aux tortues de mer. Il est situé, dans la commune de Saint Leu, sur un ancien site d’élevage de tortues : « La ferme corail ». Et oui, car, avant d’être protégées, des tortues marines juvéniles étaient capturées au large et élevées dans de grands bassins afin d’en commercialiser la chair et les écailles. Actif jusqu’au milieu des années 90, l’élevage commercial laisse enfin place, en 1997 à la protection, l’étude et la conservation des tortues marines. Le site est alors réhabilité et, en 2006, il change de nom et devient KELONIA.

 

L’observation des tortues marines

La visite commence à l’extérieur, avec des informations sur les plages de ponte, la naissance des tortues et un premier bassin où l’on peut observer différentes tortues de mer. En tout ce sont plus de 1 500 m3 de bassins alimentés en eau de mer qui accueillent les tortues blessées ou qui ne peuvent plus être relâchée en mer.

Puis nous descendons vers une salle d’exposition qui va également nous offrir une vision sous marine des différents bassins du centre. Nous allons en apprendre un peu plus sur Emma, une tortue verte, qui revient tous les 3 ans depuis 2017 pondre sur les plages de l’île. Il faut savoir que seulement deux tortues reviennent pondre à La Réunion et Emma est l’une des rares tortues qui ne migre pas et qui est donc réunionnaise ! Nous allons également retrouver Lili, Vigette, Boucan et Bertrand, 4 tortues en convalescence au centre, avec qui nous avions fait connaissance lors de notre expérience de soigneur d’un jour.

Nous pénétrons ensuite dans une pièce dont l’un des murs donne sur le grand bassin de l’entrée. Nous pourrions rester des heures à contempler les allers et venues des poissons et des tortues …

Parfois, il arrive même qu’une jolie sirène vienne les rejoindre … Si, si ! Et je vous mets même le lien en bas de l’article !

L’observation des tortues se poursuit à nouveau à l’extérieur, avec deux autres bassins et l’enclos réserver aux tortues de terre.

Des tortues de terre bien occupées à faire la sieste !

La place de la tortue dans la société humaine

« La confrontation » est une salle dédiée aux rapports entre les humains et les tortues au fil des siècles. On y apprend, entre autre, comment étaient pêchées les tortues et comment elles pouvaient être cuisinées. On y voit comment à une époque elles pouvaient être perçues comme des monstres effrayants et à une autre, beaucoup plus récente, comme des héros … de dessins animés ! Des objets et des sculptures en écaille ou en cuir de tortue sont également exposés.

C’est ici que se trouve « L’atelier ». En effet la réglementation prévoit que la fabrication et la commercialisation d’objets en écailles de tortues soit autorisée jusqu’à épuisement des stocks (antérieur à 1984). Nous avons pu y admirer le travail de l’un des derniers artisan écailliste de l’île.

 

Soigner les tortues mais aussi sensibiliser le public

Entre la pollution, la collision avec les bateaux, la pêche accidentelle ou encore le commerce illégal, les tortues marines sont en danger.

Cet espace présente l’impact de l’activité humaine et les actions menées pour les sauver et protéger.

Il donne également sur une partie de « l’hôpital » où sont soignées les tortues. Et toujours avec des activités ludiques qui visent à sensibiliser les enfants. Ils sont l’avenir !

Une fois soignées, les tortues qui peuvent retourner en mer sont équipées d’une balise Argos et relâchées. Une expérience unique que nous avons eu la chance de vivre avec « Marguerite 2 », une tortue caouanne, soignée au centre Kélonia après avoir avalé un hameçon.

Kélonia dispose également d’une salle vidéo, où sont diffusés des courts métrages (dessins animés et documentaires) sur la vie des tortues.

Kélonia et l’association CEDTM (Centre d’Etude et de Découverte des Tortues Marines), en plus du suivi et de l’étude des tortues, proposent régulièrement des ateliers de sensibilisation ouvert au public : suivi des populations et de la reproduction, restauration des plages de ponte …

 

Prendre de la hauteur

Le site sur lequel se trouve aujourd’hui Kélonia était, de 1940 à 1960, une ancienne chaufournerie. Vestige de cet époque, le four à chaux, qui est le plus haut de l’île, a été aménagé en plateforme d’observation. Elle nous offre un panorama exceptionnel !

Kélonia 40

 

La visite se termine par la boutique souvenir.

 

Pour toutes les infos pratiques, tarifs, plan d’accès, horaires d’ouverture et de fermeture, etc …

https://museesreunion.fr/kelonia/

 

Sur le même thème :

On a assisté à un relâché de tortue : Marguerite 2 – Kélonia, île de La Réunion

Atelier de réhabilitation de la plage de Cap Champagne pour favoriser la ponte des tortues marines

Soigneur d’un jour : dans les coulisses du centre de soins des tortues marines de Kélonia

 

Et en vidéo, la journée des tortues marines … et des Sirènes !!!

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le liker, commenter et partager sur vos réseaux sociaux … Et pour ne rien rater abonnez-vous !!!

Un commentaire sur “Kélonia : visite du centre de recherche et de soins des tortues marines – Saint Leu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s