Conservatoire Botanique National Mascarin

Dans cet article je vous emmène, dans les hauts de Saint-Leu, à la découverte de l’ancienne propriété du Marquis De Chateauvieux, devenue le Conservatoire Botanique National Mascarin et de son incroyable collection de plantes exotiques, indigènes et endémiques à l’île de La Réunion. Labellisé « Jardin remarquable », le parc fait aussi partie des plus beaux jardins de France et d’outremer.

Comment s’y rendre ?

Le Conservatoire Botanique de Mascarin est accessible en voiture depuis la route des tamarins par la sortie « Colimaçons ».

Depuis Saint-Leu, vous pouvez rejoindre le Conservatoire Botanique Mascarin avec le réseau de bus Kar’ouest.

Visiter le Conservatoire Botanique National Mascarin

Conservatoire botanique Mascarin

A l’origine, le lieu-dit « Les Colimaçons » était un poste de vigie. Deux tourelles en bois reliées par une passerelle couverte, construites en 1794, afin de protéger la ville de Saint-Leu de l’invasion anglaise.

Le Domaine de Colimaçons

Conservatoire botanique Mascarin

En 1857, le marquis Joseph Antoine Sosthènes d’Armand de Chateauvieux, ingénieur français et spécialiste de l’industrie sucrière, rachète la vigie et l’aménage en une belle et grande demeure pour y loger sa famille. Il rachète les terres avoisinantes et y établit un domaine agricole atteignant les 660 ha. Il produit diverses cultures comme la canne à sucre, le maïs, l’oignon, le thé, le coton … Amateur de cidre il cultive même la pomme à cidre et crée une cidrerie. Le marquis était aussi un passionné de botanique et il introduit sur sa propriété, à La Réunion, de nombreuses espèces, comme le Jacaranda, l’Araucaria et l’Eucalyptus.

Au fur et à mesure des années, la plus grande partie des terrains est vendue. En 1986, les 13 ha restant et la maison sont rachetées par le Département de La Réunion qui les met à la disposition du Conservatoire botanique de Mascarin en 1987.

Aujourd’hui, seul le bas de la demeure principale se visite. Derrière sa façade en bardeaux de bois, la maison accueille des expositions ainsi que la boutique souvenir. On y découvre également du mobilier d’époque.

Le jardin botanique

Le Conservatoire Botanique Mascarin a une double mission : sensibiliser le public à la préservation des milieux naturels et de la flore indigène locale et transmettre les savoirs culturels réunionnais. Le jardin botanique rassemble près de 4000 plantes sur plus de 8 hectares ouvert au public.

Conservatoire Botanique de Mascarin

Elles sont réparties en huit collections :

  • Les caféiers,

On y découvre diverses espèces de caféiers sauvages originaires d’Afrique.

  • La Ravine Bambous,
Conservatoire Botanique de Mascarin
  • Les plantes lontan,

Cette collection retrace les différentes étapes de l’occupations des terres et ses diverses cultures comme le café, la canne à sucre, le tabac, les épices, le géranium …

Conservatoire Botanique de Mascarin
  • Le verger créole,

Une belle collection d’arbres fruitiers introduits sur l’île, à différentes périodes, par des voyageurs.

Conservatoire Botanique de Mascarin

  • Collection Réunion,

Elle représente ce qu’était la forêt des bas de l’ouest avant que les terres soient cultivées. C’est la collection qui compte le plus de plantes endémiques.

  • Les « succulentes »,

Entre cactus et plantes dites « grasses », un paysage aux airs du Mexique

Conservatoire botanique de Mascarin

  • Les palmiers,
Conservatoire botanique de Mascarin
Palmiers royaux
  • Collection orchidées et fougères,
Conservatoire botanique de Mascarin

La balade aura duré près de deux heures. Il est possible de se restaurer sur place au snack ou au restaurant le vieux pressoir que nous vous recommandons les yeux fermés !

Infos pratiques

Conservatoire Botanique National Mascarin

2 Rue du Père Georges

Colimaçons

97436 Saint-Leu

Tél. : 0262 24 27 25

https://www.facebook.com/Mascarin-Jardin-Botanique-de-La-Réunion

Ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00 sauf les lundis

Accès aux personnes à mobilité réduite

Visites libres ou guidées

Mon récit vous a plu ? N’hésitez pas liker, commenter et partager sur vos réseaux sociaux ! Et pour ne rien rater … Abonnez-vous !

Angélique

Laisser un commentaire