Fêter Halloween à La Réunion : mes 4 conseils pour faire une super fête à la maison !

Fêter Halloween, n’est pas vraiment une tradition réunionnaise. C’est une fête païenne et pour de nombreux croyants, on ne célèbre pas le diable. Pour faire peur aux enfants, on parlera plutôt de Grand Mère Kal. La légende raconte que cette vilaine sorcière, vient la nuit, chercher les enfants qui ne sont pas sages pour les corriger …

Mais au fil des années, j’ai pu constater que de plus en plus d’enfants se déguisent et se font une joie d’aller faire peur aux habitants du quartier pour leur demander des friandises … De nombreux restos, bars, boîtes de nuit organisent des soirées le 31 octobre. La ville de Saint-Paul organise même son propre « Halloween péï » : le Festikal.

Je célèbre Halloween depuis de nombreuses années maintenant. D’une part grâce à mon ancien métier, barmaid, mais aussi, depuis que je suis devenue maman, j’adore fêter Halloween à la maison. Décoration lugubre, repas effrayant, apéro entre amis. Ma fille, Malia, en profite même pour inviter quelques copines et faire une soirée pyjama party spécial grand frisson !

Si vous cherchez de l’inspiration pour fêter Halloween avec vos enfants, voici quelques idées pour organiser une super fête d’Halloween à la maison !

Décorer sa maison et créer une ambiance effrayante

Loin de moi l’idée de rivaliser avec les décorations de maisons que l’on peut trouver aux Etats-Unis, quoique … j’adorerai (!), mais je trouve toujours de l’inspiration sur Pinterest et de la déco à petit prix dans les magasins style La Foire fouille, Gifi, S’Center ou encore « Nature by Universal » . Je confectionne aussi certaines de mes décorations. Par exemple, je récupère des bouteilles et des bocaux vides. Je les remplis d’un peu d’eau et de colorant alimentaire. J’imprime des étiquettes, trouvées sur Internet, de potions magiques peu ragoûtantes. Et me voilà en possession d’élixir de dragon, de jus de rat, de sirop de crapaud ou de vin de cafard !

Laissez parler votre créativité !

Pendant ce temps, Sébastien se charge de la citrouille … Tout d’abord, il découpe le haut de la citrouille et il la vide. Ensuite, il sculpte les yeux, le nez et la bouche. Il dépose une bougie à l’intérieur. Et voilà notre magnifique citrouille transformée en horrible Jack O Lantern !

Du coup, même les noix de coco y passent !

Je rajoute quelques lanternes lugubres, des toiles d’araignées, je mets en scène de sympathiques squelettes, une sorcière et notre jolie demeure se transforme petit à petit en maison de l’horreur !

Organiser une pyjama party spécial Halloween

Pas de pyjama party Halloween sans déguisement ! Cette année, exit le costume de sorcière ou le masque de zombie, c’est en punkette déjantée que Malia a décidé de se déguiser. Vous connaissez Harley Quinn ? La célèbre fiancée du Joker …

Il est 16 h, Malia accueille ses invitées et les festivités commencent avec un goûter démoniaque. Je suis ravie de constater que ma déco fait son petit effet ! Ensuite, vient le moment très attendu du traditionnel porte-à-porte et de la chasse aux bonbons ! Malia et ses amies rejoignent les différents monstres, sorcières, zombies, fantômes, vampires … qui déambulent dans le quartier en quête de confiseries. Trick or Treat … un bonbon ou un sort !

De retour à la maison, leur chaudron bien rempli, elles s’offrent un petit moment à elles. Jeux, danses, karaoké, conseils beauté … les voilà bien occupées !

La nuit commence à tomber et nous retrouvons les filles pour un apéro ensanglanté. Nous leur donnons rendez-vous, sur la terrasse, dans la Taverne de Grand-mère Kal …

Des idées de recettes d’Halloween pour un apéro et un buffet terrifiant !

Punch Sitarane

Lorsque l’on organise une fête d’Halloween, l’apéro et le repas doivent être dans le thème et tout aussi terrifiant. Pour la pyjama party Halloween de Malia, j’ai aménagé un espace bar (sans alcool évidemment !) sur la terrasse, que j’ai appelé « La Taverne de Gran Mèr Kal ».

Ici, les filles peuvent déguster :

  • du Punch Sitarane (en référence au célèbre voleur, assassin et sorcier de La Réunion). C’est un cocktail à base de jus fruit, orné d’un glaçon au sirop de grenadine en forme de main.
  • du sang de vampire : j’ai rempli des seringues avec du sirop de grenadine et je les ai déposé sur un verre d’eau. Effet sanglant garanti !
Vous reprendrez bien un peu de sang de vampire !
  • du venin de serpent : un simple jus de pomme mais dans une bouteille customisée pour l’occasion !
  • du Toxic Cola : idem avec du coca !

Pour le dîner, j’ai fait le choix d’organiser un effroyable buffet. J’avoue, là aussi, Google a été mon meilleur ami ! Pizzas Frankenstein ou momies, doigts de sorcières, balais de sorcières, œufs durs aux araignées, un peu de colorant alimentaire dans la mayonnaise et le tour est joué ! Mais attention ! Comme pour n’importe quel repas que vous organisez à La Réunion, il est important de tenir compte des interdits alimentaires de chacun de ses invités. J’ai ainsi décliné mon buffet dans une version avec et sans porc ou sans bœuf et une version végétarienne.

J’installe tout sur la table de la salle à manger et je laisse les filles tranquillement continuer leur soirée.

Se raconter des histoires de Gran Mèr Kal

Impossible de fêter Halloween à La Réunion sans évoquer Grand Mère Kal ! La légende de cette vieille femme aux allures de méchante sorcière a pris forme à l’époque de l’esclavage.

Selon les versions, elle est associée à Madame Desbassyns, riche propriétaire terrienne qui avait la réputation de maltraiter ses esclaves ou à Kalla, cette jeune esclave qui se serait suicidée en se jetant dans le Gouffre de l’Etang Salé après la mort de son fils. Du côté de Mahavel, dans le Sud, elle aurait été une vieille femme qui cachait chez elle des condamnés pour détrousser et tuer les voyageurs qu’elle invitait à boire le café.

Bref, toujours étant qu’aujourd’hui elle vivrait avec le Grand Diable, au Piton de la Fournaise et que ce sont ses colères qui déclencheraient les éruptions. Elle n’aimerait pas les enfants désobéissants et elle viendrait la nuit pour les enlever et les jeter dans le volcan !

Un jeu est aussi très populaire à La Réunion. Un enfant endosse le rôle de Grand mère Kal et fait semblant de dormir. Les autres tournent autour en lui demandant « Gran Mèr Kal, kel hèr i lé ? » (Grand-Mère Kal, quelle heure il est ? ). L’enfant peut répondre l’heure de son choix, mais lorsqu’il répond « il est minuit » il se lève et court après ses camarades. Le premier qui se fait attraper prend le rôle de Grand mère Kal et la partie recommence.

Les photos de cet article sont principalement issues de la fête d’Halloween que nous avions organisé l’année dernière. Si vous voulez plus d’idées et voir ce que je vais faire cette année, retrouvez-moi sur facebook et en story sur insta !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à liker, commenter, partager sur vos réseaux sociaux et pour ne rien rater… Abonnez-vous !

Angélique

 

Laisser un commentaire