Ayutthaya, ancienne capitale de Siam

20191015_112835.jpg

Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, le Parc historique d’Ayutthaya est composé d’un nombre impressionnant de temples pour la plupart en ruines. En effet, en 1767, Ayutthaya alors capitale du royaume de Siam, fut attaquée par l’armée Birmane. La ville fut détruite, ses habitants chassés et les statues de Bouddha décapitées.

Pour se rendre à Ayutthaya depuis Bangkok nous nous sommes rendus à la gare centrale Hua Lamphong et nous avons pris le train. Nous avons rejoins Ayutthaya 2 heures plus tard pour la modique somme de 38 bath (1,26 €) pour 2 adultes et 1 enfant.

Nous avons ensuite loué les services d’un Tuk tuk pour nous rendre à notre guesthouse.

Le Tamarind Guesthouse

Nous avons eu un vrai coup de cœur pour cette maison traditionnelle en teck idéalement située en face du Wat Mahathat.

Pour plus d’infos : Tamarind Guesthouse

Visite des temples au fil de l’eau

Nous avons terminé cette première journée par une croisière de 2 heures sur le fleuve pour la visite de 3 temples pour 180 bath (6€) par personne.

  • Le Wat Phanan Choeng
  • Wat Phutthai Sawan
  • Le Wat Chaiwatthanaram

Le parc historique d’Ayutthaya à vélo

Aujourd’hui nous avons loué des vélos pour partir à la découverte de la ville et de ses temples. Ils ne sont pas de première jeunesse mais ils auront le mérite de nous avoir offert une belle ballade !

  • Le Wat Mahathat

L’histoire raconte que lorsque les Birmans attaquèrent la ville et décapitèrent tous les Bouddhas, une des têtes aurait roulé jusqu’aux racines d’un Banian qui l’aurait recueillie dans ses racines …

  • Le Wat Phra Si Sanphet

En fin de journée une multitude d’écureuils envahissent le site. Nous n’y étions pas à la bonne heure mais nous avons quand même réussit à en voir un !

  • Le Viharn Mongkhon Bophit
  • Les ballades à dos d’élephants 😥

La croyance ancestrale veut que l’on puisse séparer l’esprit du corps de l’éléphant pour qu’il perde son instinct sauvage. Ce rituel appelée le « Phajaan » dure plusieurs jours et consiste à enfermer l’éléphant, l’attacher avec des cordes (y compris la tête) et à le torturer (coups, brûlures, électrocutions, privation d’eau et de nourriture …) pour qu’il se soumette à l’homme par peur de revivre cette expérience. Il continuera à être maltraité tout au long de sa vie.

Nous ne cautionnons évidement pas de telles pratiques et nous avons refusé de faire les ballades à dos d’éléphant ou d’assister à des spectacles les mettant en scène.

Malheureusement, dans les rues d’Ayutthaya, nous n’avons pas pu échapper à leurs regards vides, perdus et terriblement tristes.

 

Ayutthaya by night

Un petit night market se tient tous les soirs de 16h à 21h à proximité de notre guesthouse. L’occasion pour nous de continuer notre découverte de la cuisine locale. Nous pouvons y déguster des plats traditionnels, de délicieux sushis et de jolies crêpes thaï !

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à liker, commenter et partagez le sur vos réseaux sociaux !

Retrouvez l’ensemble de mes articles sur la Thaïlande en cliquant ici

Un commentaire sur “Ayutthaya, ancienne capitale de Siam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s