Entrée du Zoo Parc de La Réunion
Le Sud,  Visiter La Réunion

Le Zoo Parc de La Réunion

Le Zoo Parc de La Réunion a ouvert ses portes en juin 2021 au cœur de la forêt de l’Étang-Salé. Ici pas de girafes, de lions ni même d’hippopotames ! Au Zoo Parc de la Réunion, nous avons pu observer et bénéficier de nombreuses informations sur les rapaces, les autruches, les perroquets, les reptiles, mais aussi sur les tortues ou les wallabies. Nous avons même approcher un énorme Boa Constrictor !

On vous emmène ?!

Avant toute chose, je tiens à préciser que nous essayons toujours de privilégier l’observation des animaux dans leur milieu naturel. Mais il me semble aussi important, que nos enfants restent en contact avec un maximum d’animaux d’espèces différentes pour qu’ils ne perdent pas tout intérêt à les protéger. Certains refuges comme Éléphant Step à Chiang Raï en Thaïlande, ou parcs animaliers comme le Zoo Parc de La Réunion, sont une bonne alternative.

Visiter le Zoo Parc de La Réunion

Accès Zoo Parc de La Réunion

Pour visiter le Zoo Parc de La Réunion, il suffit de se rendre dans la forêt de l’Étang-Salé et de se garer sur le grand parking qui se trouve à proximité d’un autre parc animalier : Croc Parc. Des panneaux nous invitent à pénétrer dans la forêt par un sentier, accessible aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite, pour se rendre sur le site.

Il est 10 h 30, nous passons l’entrée. Malia se voit remettre un questionnaire, destiné aux enfants, qui une fois rempli, lui permettra de porter un petit hibou. On nous précise qu’à 11 h 30 à lieu l’animation des mal aimés et à 14 h le spectacle des rapaces. Cela nous laisse le temps de découvrir le parc et ses animaux. Nous déjeunerons sur place.

Nous commençons la visite par les différentes volières où se trouvent les perroquets. Il y a des Aras, des Cacatoès, des Perruches, mais aussi d’autres oiseaux aux plumes très colorés.

perroquet Ara au zoo parc de la réunion
faisan aux plumes très colorées au zoo parc de la réunion

Puis c’est au tour des reptiles de capter notre attention avec cet immense iguane qui profite des rayons du soleil.

Ensuite, nous partons à la découverte des ratites, ces oiseaux « coureurs » qui n’ont pas la capacité de voler, comme l’autruche ou le nandou.

Ce sont des oiseaux très curieux ! Pas besoin de les chercher, une des autruches arrive vers nous en courant nous observant autant que nous nous l’observons.

autruche au zoo parc de la réunion

Petite astuce : si vous ne voyez pas la deuxième autruche de ce côté du parc, vous la verrez près de l’espace dédié aux spectacles !

L’un des nandous nous accompagne tout au long du parcours qui longe son enclos. On s’arrête, il s’arrête, on repart, il repart ! Il doit penser que nous allons lui donner à manger !

Les Wallabies se trouvent avec les nandous. Ces « petits kangourous » sont beaucoup plus timides et réservés.

wallaby au zoo parc de la réunion

La visite se poursuit avec les tortues terrestres et la mini ferme.

tortue radiata au zoo parc de la réunion

Nous trouvons les espaces aménagés pour les animaux spacieux et agréables.

Nous terminons notre visite par les « stars » du parc : les rapaces.

L’animation autour des mal-aimés et le spectacle des rapaces

Mais qui sont les mal-aimés ?

Dans l’inconscient collectif, les serpents ont toujours eu mauvaise réputation. Souvent craints et diabolisés, ils sont surtout méconnus et l’animation des mal-aimés permets de mieux les connaître, et même de les approcher !

Le spectacle des rapaces

C’est l’attraction phare du Zoo Parc de La Réunion ! En effet Bernard Gougache, le propriétaire des lieux, est Maître fauconnier et nous avons déjà eu l’occasion d’assister à l’une de ses représentations, il y a quelques années (2017), au musée de Stella : Stella en fête – À la découverte du monde fascinant des rapaces.

C’est donc avec grand plaisir que nous retrouvons ses rapaces.

L’animation commence par l’histoire de la fauconnerie et se poursuit par une démonstration de vol. Grand Duc, Buse, Vautour, Aigle se succèdent juste au-dessus de nos têtes ! Et si vous le souhaitez, une petite chouette effraie viendra même se poser sur vous ! On nous explique également les principales caractéristiques et le comportement de chacun des rapaces qui nous sont présentés. Encore une activité très instructive !

vol d'un Grand Duc au dessus des enfants au Zoo Parc de La Réunion

Des ateliers et des activités pédagogiques pour les marmailles

Comme je vous en ai parlé précédemment, les enfants reçoivent, à l’entrée du parc, un questionnaire à remplir à l’aide des panneaux explicatifs que l’on trouve tout au long de la visite. Grâce à ce questionnaire, après le spectacle des rapaces, Malia a pu porter au gant et caresser un hibou Petit-duc. Une superbe expérience qu’elle n’est pas prête d’oublier !

Mais les activités au Zoo Parc de La Réunion ne s’arrêtent pas là !

Saviez vous que des Z’ateliers Nature, une activité Soigneur d’un jour ou l’initiation à la fauconnerie sont également proposés sur réservation. Nous ne les avons pas encore testés, mais vous trouverez toutes les infos sur leur page facebook ou en contactant directement le parc !

Où se restaurer ?

Il n’est pas possible de pique-niquer sur le site, mais le parc dispose d’un snack pour se restaurer. Nous y avons déjeuné, lors de notre visite. Notre choix s’est porté sur le burger Black Angus cuit au brasero et nous nous sommes régalés !!!

Infos pratiques

Zoo Parc de La Réunion

20 route forestière du zoo

97427 Étang-Salé les Bains

Le parc est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h 30.

Facebook : ZooParc de La Réunion

Ah ! J’allais oublier ! Pour ceux qui pensent aller dans un parc zoologique pour voir des animaux sauvages privés de leur liberté… Et bien vous allez être déçu ! Sachez que depuis une vingtaine d’année, en France, les animaux des parcs animaliers ne sont plus capturés dans la nature, sauf s’il s’agit des derniers individus d’une espèce vouée à l’extinction. Soit ils sont nés en captivité, soit ils sont, comme la majorité des animaux présents sur le site du Zoo Parc de l’île de La Réunion, recueillis chez des particuliers qui ne peuvent plus s’en occuper.

Et pour aller plus loin : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000000610915

Cet article n’est pas sponsorisé ou écrit en partenariat avec l’établissement, il s’agit bien de notre propre expérience.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à liker, commenter, partager sur vos réseaux sociaux et pour ne rien rater… Abonnez-vous !

Angélique

Angélique du blog tourisme voyage ma maison autour du monde

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :