Notre Dame des Laves – Piton Ste Rose

En 1977, une éruption du Piton de la Fournaise a lieu hors enclos et une coulée de lave traverse la ville de Piton Sainte Rose. Elle brûle tout sur son passage, mais encercle miraculeusement l’église qui sera ensuite rebaptisée Notre Dame des Laves …

Se rendre à Piton Ste Rose

Piton Ste Rose est un lieu-dit de la commune de Sainte Rose situé à l’Est de l’île. En venant de l’Ouest, Piton Ste Rose se trouve, le long de la RN2, à peu près à 5 kilomètres après la ville de Sainte Rose. L’église de Notre Dame des Laves se trouve elle aussi sur la RN2. Entourée de lave depuis refroidit, il est impossible de la manquer !

L’éruption de 1977 et le miracle de Notre Dame des Laves

Le 24 mars 1977, le Piton de la Fournaise entre en éruption. Si l’éruption débute dans l’enclos, des fissures apparaissent, dès le 5 avril, en dehors de l’enclos Fouqué, sur les hauteur de Sainte Rose. Le torrent de lave se sépare en deux, une partie se dirige vers le village de Bois Blanc et l’autre vers Piton Ste Rose. Cela fait plus de 177 ans qu’il n’y a pas eu d’éruption hors enclos. Les habitants sont sous le choc, ils avaient presque oublié que le volcan pouvait être aussi source de danger.

eglise de notre dame des laves piton ste rose

Le 8 avril, en fin d’après-midi, la lave se dirige vers le village de Bois Blanc en empruntant les lits des ravines de Bois Blanc et de Constantin. 800 habitants sont alors évacués. Mais, au matin du 9 avril, la lave s’arrête à quelques mètres et le village est épargné. Ce même jour, c’est au tour des habitants de Piton Ste Rose d’être évacués. 600 personnes laissent derrière eux leur maison. Vers 21h, la lave, sortant d’une nouvelle fissure coupe la RN2 et se répand sur les premières habitations. Une douzaine de cases en bois sous tôle sont détruites. Le 13 avril, à la suite d’une nouvelle faille, les habitants doivent de nouveau être évacués. La lave se répand sur Piton Ste Rose, mais cette fois sur le secteur de la gendarmerie et de l’église. Un peu avant 19h elle atteint plusieurs maisons, la gendarmerie et la station service qui explose bien que les réservoirs d’essence aient été vidés. Vers 19h15, la coulée de lave arrive sur le parvis de l’église de Piton Ste Rose. La porte s’embrase, les vitraux éclatent, mais la lave ne s’invite pas à l’intérieur. Elle contourne l’édifice et poursuit sa route avant de se jeter, vers 21h30, dans l’océan. L’éruption se termine le 15 avril 1977.

eglise de notre dame des laves piton ste rose
Notre Dame des Laves

eglise de notre dame des laves piton ste rose

eglise de notre dame des laves piton ste rose

eglise notre dame des laves piton ste rose

Les vitraux ont été refait par le Maître Verrier Guy Lefèvre sur le thème de la coulée, en 1985.

Si aucune victime n’est à déplorer, l’éruption laisse derrière elle de nombreux dégâts matériels : 33 maisons ont été détruites, 290 hectares de terres cultivées ont été recouverte par la lave sans compter de nombreux oiseaux et de nombreux animaux qui n’ont pas pu se sauver et qui sont mort brûlés ou asphyxiés.

L’église de Piton Ste Rose, quant à elle, sera rebaptisée Notre Dame des Laves. 

Création de l’observatoire du Piton de La Fournaise

Depuis cette éruption, le Piton de La Fournaise est étroitement surveillé. L’observatoire du Piton de La Fournaise voit le jour en 1979 à la Plaine des Cafres. Sa gestion est confiée à l’Institut de Physique du Globe de Paris.

L’observatoire du Piton de La Fournaise a trois principales missions :

  • la recherche sur différentes thématiques des volcans,
  • la surveillance du Piton de la Fournaise et le suivi des éruptions et des coulées de laves,
  • la diffusion des connaissances acquises.

Il n’est pas possible de le visiter.

Se rendre à Notre Dame des Laves est un incontournable de l’île de La Réunion ! Et je vous le conseille fortement ! En face de l’église de Notre Dame des Laves, une exposition retrace l’histoire de cette éruption hors du commun, mais il était beaucoup trop tôt quand j’y suis allée et elle n’était pas encore ouverte. Dites-moi en commentaire si vous l’avez déjà eu l’occasion de la découvrir !

eglise de notre dame des laves piton ste rose

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le liker, commenter et partager sur vos réseaux sociaux ! Et pour ne rien rater … Abonnez-vous !

Angélique

Angélique ma maison autour du monde

Laisser un commentaire