organiser un bivouac en famille à la Réunion : emplacement bivouac sauvage avec tente et kiosque en bois
Camping / Bivouac à La Réunion,  Island Lifestyle

Camping sauvage à La Réunion : découvrez tous mes conseils pour une expérience en famille réussie !

Vous avez envie d’emmener votre petite famille passer une nuit en camping sauvage à La Réunion et vous cherchez des conseils pour organiser au mieux cette expérience ? Et bien, vous êtes au bon endroit !

Il n’y a rien de mieux qu’un week-end en pleine nature pour se ressourcer et se retrouver en famille. Quel bonheur de voir ses enfants passer des heures à jouer et s’inventer des histoires avec un simple bout de bois. De se retrouver le soir au coin du feu, de partager un bon repas, de prendre le temps de discuter, d’observer les étoiles.

Mais cela ne s’improvise pas et, très vite, plusieurs questions se posent. Est-ce que l’on peut poser sa tente partout ? Est-ce que l’on peut faire du feu ? Quelles sont les affaires que je dois prendre ?

Dans cet article, je ne vous parlerai pas d’une expérience de rando/bivouac qui nécessite un équipement ultra léger. Je vous invite plutôt à découvrir tous mes conseils et la liste de notre matériel pour passer une nuit en pleine nature avec un peu de confort et faire de votre expérience de camping sauvage en famille un souvenir inoubliable !

Rappel de la réglementation pour le bivouac / camping sauvage à La Réunion

Camping sauvage à La Réunion : photo de notre tente au coucher du soleil
Bivouac / camping sauvage à La Réunion : réglementation

La pratique du bivouac / camping sauvage à La Réunion est tolérée un peu partout sur l’île, à partir du moment où l’on est dans la nature (on n’installe pas sa tente en ville !) et que l’on respecte certaines règles :

  • On ne reste pas plus d’une nuit sur place.
  • On monte sa tente en fin de journée et on la démonte le lendemain matin.
  • On ne fait pas de feu en dehors des endroits prévus à cet effet.
  • On respecte la nature et on laisse le site propre !

Trouver le spot idéal pour monter sa tente

Camping sauvage à la réunion. Spot de bivouac Réunion : Route Forestière Vaudeville à Trois Bassins
Spot de bivouac sur la Route Forestière Vaudeville dans les hauts de Trois Bassins

Pour trouver un lieu sympa pour installer notre campement pour la nuit, j’utilise souvent le guide « La Réunion : aires de pique-nique et campings ». L’édition est un peu ancienne (2013) mais elle propose une belle sélection d’endroits où vous pouvez poser votre tente. Ce guide vous indique également les kiosques, les barbecues pour faire du feu, et même s’il y a un accès à l’eau potable !

Nous profitons également de nos sorties le week-end, pour repérer de bons endroits !

Voici quelques spots de bivouac à La Réunion que nous avons déjà testé :

Choisissez un terrain plat pour monter votre tente, où il n’y a pas trop de cailloux, d’épines ou de branches qui pourraient vous empêcher de dormir.

Au menu, un traditionnel repas créole

camping sauvage à la réunion, au menu un repas traditionnel créole : poulet grillé et cari feu de bois
Bivouac Réunion : poulet grillé et cari feu de bois

Pour le repas, soit on le prépare à la maison et on le fait réchauffer le soir au feu de bois, soit on cuisine directement sur place.

À l’image du traditionnel pique-nique réunionnais, pour le dîner, on sort les marmites et on fait cuire le riz, le cari et les grains. On peut aussi faire griller du poulet mariné. À l’apéro, on mange des samoussas tout en sirotant une bière Dodo ! Et on finit toujours par faire griller des Chamalows !

Le matin, on opte pour un bon petit déjeuner avec des pancakes (je prépare souvent ma pâte avant et je la garde au frais dans la glacière), du bacon, du fromage, des œufs brouillés, des fruits… du café, du thé et du chocolat chaud.

Vous l’aurez compris, même en camping, on aime bien manger… et bien boire aussi !

Camper en famille : check-list de notre matériel de camping

Attention ! Le matériel à emporter dépendra de la période (hiver ou été austral) et du lieu (dans les hauts ou dans les bas) que vous aurez choisi pour faire du camping sauvage à La Réunion. Ceci est notre propre liste de matériel camping, n’hésitez pas à l’adapter à vos besoins !

Le couchage

  • Tente : il faut qu’elle soit facile à monter, solide et imperméable. Nous avons le modèle Arpenaz Family 4.2 de chez Décathlon, et nous en sommes très satisfaits ;
  • maillet pour planter les sardines ;
  • sac de couchage ou draps de soie (si nous sommes dans les bas en plein été !) ;
  • couvertures ainsi qu’une bouillotte pour réchauffer les duvets (si nous sommes dans les hauts en plein hiver austral !) ;
  • oreillers ;
  • matelas gonflable (avec un kit de réparation) ;
  • gonfleur électrique ;
  • lampes de camping et frontales.

L’espace cuisine / repas

  • Glacière ;
  • réchaud à gaz, pare-vent et cartouches de gaz supplémentaires ;
  • du bois ou du charbon de bois ;
  • briquet, allumettes, allume-feu ;
  • jerricane de 10 L d’eau (nous sommes 3 et utilisons l’eau pour la cuisine, la toilette, mais aussi pour éteindre le feu !) et 3 litres d’eau potable ;
  • bassine ou sceau rétractable ;
  • éponge, liquide vaisselle bio et écologique (qui ne soit pas nocif pour la nature), torchons, sacs poubelle ;
  • essuie-tout, papier aluminium ;
  • 2 marmites, 1 casserole, 1 petite poêle, des cuillères en bois, 1 couteau de cuisine ;
  • si on cuisine sur place : une planche à découper, une passoire, un économe, un petit pilon en bois et une caissette avec de l’huile, du vinaigre, du sel, du poivre et des épices. Pensez également à laver vos fruits et légumes à l’avance, cela vous permettra d’économiser l’eau ;
  • grille barbecue ;
  • assiettes, couverts, verres, tasses et j’ai toujours une nappe en tissu, car les tables en bois ne sont pas toujours propres ;
  • piques brochettes en bois pour faire griller les Chamallows !
  • couteau suisse (sinon pensez au décapsuleur et à l’ouvre-boîte) ;
  • 1 thermos pour garder l’eau pour le café, le thé, au chaud le matin et éviter de consommer trop de gaz ;
  • 1 cafetière à piston ;
  • table et chaises de camping, même si nous avons un kiosque, cela nous permet de se poser confortablement près du feu ;
  • nous avons aussi deux bâches (et quelques clous) pour fermer le kiosque en cas de vent.

Vêtements

Lorsque l’on part en camping sauvage / bivouac, même pour une seule nuit, je prends toujours :

  • Une tenue complète de rechange par personne, on ne sait jamais si des pluies diluviennes sorties de nulle part, venaient à s’abattre sur nous, nous serons bien contents de pouvoir enfiler des vêtements secs ! Cette tenue se résume souvent à un tee-shirt, un jogging ou legging, des sous-vêtements et des chaussettes. Elle fera aussi office de pyjama ;
  • un pull léger ;
  • une veste imperméable ;
  • une casquette et des lunettes de soleil. Et oui, soleil i pouak à La Réunion, même en pleine montagne !

Côté plage

  • Je rajoute un maillot de bain, une serviette, palmes, masque et tuba !

Côté montagne

  • Je prévois des vêtements chauds pour le soir, un bonnet et des gants. Dans les hauts, les températures peuvent descendre très bas la nuit (4°C dans la forêt de Trois bassins pendant l’hiver austral, je vous assure que ça pique !)

liste matériel camping sauvage à la réunion

Trousse de toilette / hygiène

  • Brosses à dents, dentifrice, lingettes ou combo eau micellaire / cotons réutilisables pour une « toilette de petit chat » avant d’aller se coucher et du gel hydroalcoolique pour se laver les mains ;
  • une brosse à cheveux et des élastiques pour ceux qui ont les cheveux longs ;
  • un petit miroir ;
  • une trousse de premiers secours pour parer aux éventuels bobos : lingettes désinfectantes, pansements, tulle gras en cas de brûlure, paracétamol, crème solaire, lotion anti moustique et une crème qui soulage les démangeaisons en cas de piqûres ;
  • pour les toilettes : une pelle (pour enterrer sa petite affaire), du papier toilette et des petits sacs poubelle. Et oui ! On ne laisse pas son papier dans la nature et on ne le brûle pas dans le Parc National !

Divers

  • Spirales anti-moustiques ;
  • corde, ficelle ;
  • piles de rechange pour les lampes qui en ont besoin ;
  • batterie externe pour recharger les portables ;
  • jeux de société format voyage ;
  • hamac (en fait, on l’a toujours dans la voiture !)
  • jumelles, appareil photo, etc.

Camper avec de jeunes enfants

Pour camper avec de jeunes enfants, je vous conseille d’arriver assez tôt pour qu’ils aient le temps de se défouler avant que la nuit ne commence à tomber.

Délimitez leur espace de jeux pour que vous les ayez toujours à portée de vue. Expliquez-leur les règles à respecter pour ne pas se mettre en danger, je pense notamment à l’eau si vous campez près d’un lac ou d’une rivière et au feu. Enfin, laisser vos enfants savourer ces moments en pleine nature et se créer de beaux souvenirs.

Vous pouvez aussi les faire participer à l’installation du campement ! Il y a toutes sortes de choses que même de jeunes enfants peuvent faire : chercher du bois, installer leur matelas, leur sac de couchage, aider dans la préparation du repas… tout devient tout de suite plus amusant lorsque cela est fait en dehors de la maison !

Camper avec des ados

Rassurez-les, il n’y a ni ours, ni mygales, ni serpents venimeux, ni tout autre animal sauvage et dangereux à La Réunion et l’île bénéficie d’une très bonne couverture 4G !

Si nos ados rechignent toujours à l’idée d’aller camper « pfff… non mais vous êtes sérieux là ?! » , sachez qu’ils finissent toujours par trouver ça « cool » de faire des griller des Chamallows au feu de bois, ou de se voir confier un vrai couteau pour apprendre à sculpter des morceaux de bois ! Et, même si ils finissent la soirée sous la tente, sur leur téléphone, vous les aurez tout de même « sortis de leur zone de confort » et un jour, ils vous remercieront !

Camper avec son chien

camping sauvage à la réunion : chien assis dans une tente spéciale pour animaux de compagnie
Bivouac réunion : camper en famille… avec toute la famille !

Parce que Timak, notre chien, fait aussi partie de l’aventure lorsque nous partons bivouaquer en famille, nous avons prévu pour lui :

  • 1 tente pliable, très pratique, elle nous sert également de niche à l’intérieur de la maison. C’est son endroit à lui, la nuit ou même la journée en cas de cyclone ou lorsqu’il est en convalescence !
  • 1 gamelle pour l’eau et 1 pour les croquettes
  • 1 longe de 8 mètres (si nous le laissons explorer les environs et prendre ses marques le soir, nous préférons l’attacher le matin pour ne pas déranger les éventuels promeneurs, mais aussi les vaches !)

Le camping sauvage est l’une des activités à La Réunion que vous pouvez faire à moindre coût et où vous pourrez passer d’excellents moments avec vos enfants. Pour que votre nuit se passe bien et sans stress, renseignez-vous en amont sur la météo afin de ne pas avoir trop de vent ou de pluie. Enfin, lâchez prise et laissez-vous portez par le charme de cette micro-aventure en famille !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à liker, commenter, partager sur vos réseaux sociaux et pour ne rien rater… Abonnez-vous !

Angélique

Photo d'Angélique du blog ma maison autour du monde - Blog voyage et Island Lifestyle - Ile de La Réunion

Bienvenue dans ma maison autour du monde !

Je m’appelle Angélique, j’ai 47 ans, je suis originaire du département de l’Ardèche et passionnée de nature et de voyages (surtout dans les îles paradisiaques !). Après une première expérience de vie en Guadeloupe puis dans le sud des Antilles, c’est sur l’île de La Réunion, il y a plus de 20 ans, que j’ai décidé de poser mes valises. Aujourd’hui, c’est en famille, avec Sébastien, mon mari et Malia, notre fille, que je continue à découvrir les merveilles de notre monde !

Dans ce blog, je vous partage mes escapades à La Réunion, mes coups de cœur et mes carnets de voyages.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :